mercredi 19 février 2014

L’Île / Ostrov [par RF]

[par RF] Amis lecteurs de ce blog qui vivez en France en 2014, vous avez peut-être l’impression que la laideur, l’agitation et la sottise s’immiscent partout? Et peut-être avez-vous bien raison? Je ne sais. Je vous propose une petite pause, pas tout à fait deux heures. Je vous propose de visionner l’Île (Ostrov) de Pavel Lounguine, librement inspirée du monastère de Valaam dont je vous parlais l’an dernier. Double-cliquez pour le voir en plein écran.

L’Île / Ostrov (streaming)

3 commentaires:

  1. Chouette ! je n'arrivais pas à trouver ce film en streeming... C'est fait, merci à vous !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique, merci!

    RépondreSupprimer
  3. Ce film rappelle mon film « culte » : « Ordet » de Dryer avec en plus, un petit quelque chose d’Eisenstein. Très russe dans le sens où comme chez Dostoïevski par exemple, dès les premiers instants d’un roman surgit une possibilité infinie d’évènements, comme les nouvelles cellules sous un microscope ou comme un Big Bang en formation. C’est la magie russe ! Ces deux films montrent aussi la parole du Christ à ses Apôtres : « …guérissez les malades, ressuscitez les morts.. », interprétée chez Dryer par les Protestants, et dans ce film par les Orthodoxes. Et les catholiques, dans tout ça ? Trop embourgeoisé, trop institutionnalisé le clergé romain ? Il est vrai qu’on pourrait se demander si pour guérir les malades et ressusciter les morts, il ne faudrait pas toute une vie de jeûne et de prière. La vraie pauvreté en somme. C’est peut-être vers cela que cherche à nous entrainer Papa Francesco. Déroutant pour beaucoup ! De toutes les façons, si les forces diaboliques ont pénétré notre civilisation chrétienne dans le but de la détruire, c’est bien que nous leur avons ouvert les portes ! Qu’on ne me raconte pas la rengaine de Vatican II. ! Les failles sont bien plus profondes et plus anciennes.

    RépondreSupprimer