vendredi 7 novembre 2008

Sur ce blog, un débat de qualité

Je voudrais remercier tous ceux qui postent sur ce blog (cliquez sur la rubrique commentaires) et le font vivre : les 18 interventions (à ce jour) qui ont suivi la Révolution de Benedetto celles qui ont suivi Le charme de Soeur Emmanuelle et toutes les autres. Au premier rang Aristote le païen (mon païen préféré, un catho de première ligne) : il n'est jamais d'accord, mais quelle classe et quelle force (j'espère que je ne le ferai pas fuir ce disant) ! Et tous les autres, Antoine, Bernard, Hysope,Jean Vincent et... malgré la remarque de notre Webmestre, ceux qui persistent à s'appeler anonyme, parce qu'ils souhaitent (et c'est le jeu) continuer à se confondre dans la masse des... anonymes.
Votre débat fait honneur à l'Eglise par sa liberté et sa hauteur de ton. il y a des chrétiens qui ont pensé qu'il fallait danser la carmagnole en chantant : nous sommes l'Eglise. eh bien ! Internet, par son instantanéité et par l'égalité qu'il instaure entre tous dans le champ virtuel, en particulier lorsque pseudonyme il y a, est un merveilleux instrument de vraie démocratie dans l'Eglise, un instrument de participation pour prêtres et fidèles.
Je me réjouis que certains, qui à l'évidence ne pensent pas ce que je pense, aient choisi ce site pour s'exprimer. L'idée d'un débat libre et direct entre catholiques, j'en poursuis l'ambition depuis le premier Congrès 496 à la Mutualité (c'était en 1996).
Merci encore à vous tous de tout coeur

4 commentaires:

  1. Aristote le paien.7 novembre 2008 à 06:06

    Merci a vous! Internet a du merite, il a aussi ses limites: on perd tout de meme un peu en profondeur... Well, on ne peut avoir un debat sans trop d'engagement personnel et de la qualite. Mais ce debat trouve sa qualite dans son existence. On peut meme parler avec des psycho-rigides: j'aime!! ;-) pardon, je blague: j'aime la provoc pour sentir les tripes de l'autre en face!!
    Je ne fuirais pas dans la mesure ou j'ai du temps pour cette dialectique -au sens aristotelicien du terme- constructive!
    a Dios!
    Aristote,le Paien.

    RépondreSupprimer
  2. Merci également à vous d'avoir créé ce blog qui permet de réfléchir et de partager les idées sur les sujets assez absents du débat dans la société actuelle (j'entends débat généraliste d'un certain niveau, hormis fora spécialisés eg forum catholique où le public est tout de même très particulier, teinté tradi "à l'ancienne" ,ie certes peut-être en effet plus St Pierre que FSSPX dans la forme, mais sur le fond encore très "lefebvriste lepeno-pétainiste") Sur votre blog les posts sont bcp plus variés, plus ouverts et, curieusement (mais sans surprise), on y sent bien davantage l'Esprit souffler que dans tous ces autres media tradis. Merci.
    Si l'on ne prend pas de pseudo pour certains d'entre nous, c'est que peut-être le Verbe prime sur la personne; qu'importe qui parle, l'important est bien ce que l'on dit..

    RépondreSupprimer
  3. Réponse à ARISTOTE - vous dites que pour ce qui est du débat, internet a ses limites et qu'on perd tout de même un peu en profondeur. Attention, attention, c'est un truc à se retrouver invité à une disputatio au CentreStPaul, ça. Je m'avance un peu, en disant ça, un peu mais pas trop.

    Réponse aussi à ANONYME qui nous dit apprécier l'air qu'il respire sur le metablog (merci) qui le changerait du moisi qu'il sent ailleurs. Ma foi! en paraphrasant une expression de la sagesse populaire, je dirais qu'avec des amis comme vous on n'a plus besoin de se faire soi-même des ennemis.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, merci, M. l´abbé. Depuis les années que je vous suis, de loin en loin (parfois de plus près), vous ne m´avez encore jamais décu, quoique souvent étonné. - Je dis cela sans flagornerie.

    Le catholicisme doit être traditionnel, de saine doctrine et ferme; il doit aussi être incarné, intelligent et plein de vie. Vous l´illustrez et le vivez. Je vous en sais gré.

    RépondreSupprimer