dimanche 22 février 2009

"Bienvenue du radio J..."

Guy Rozanowicz et Edwar Amiach recevaient le 15 février 2009 sur Radio J (94.8 à Paris) "un invité tout à fait passionnant": l’abbé Guillaume de Tanoüarn. Le sujet étant bien sûr l'affaire Williamson. Il y a deux écueils dans ce type d'échange. Le premier c'est de tomber sur un journaliste qui a un compte personnel à régler avec le catholicisme de son enfance. Tel n'est évidemment pas le cas sur Radio J. Le second écueil est de rester sans relief. Shoah, négationnisme? On condamne et on s'en tient là. En bon prédicateur qu'il est, l'abbé a su aller plus loin. Peuple déicide? "L'enseignement chrétien est très clairement de dire à chaque homme qu'il est pécheur, et à chaque homme que ses péchés ont crucifié le Christ" répond-il. "Émission magnifique, qui mériterait beaucoup plus de temps" soupire le journaliste. Chiche? -- Ecouter l'émission

Print Friendly and PDF

1 commentaire:

  1. Canoniser Louis XVI (après Nicolas II par nos frères orthodoxes) serait condamner une 2ème fois les Jésuites... :-)

    Les Jésuites qui ont si bien formé en Russie comme en France la jeunesse, au point que celle-ci a été sensible aux idées des Lumières et aux idées maçonniques... ;-)
    Les Jésuites qui ont si bien formé les élites, que celles-ci (en particulier le Parlement de Rennes) se sont tellement vautrées dans leurs prébendes que ces élites ont oublié leurs devoirs envers le Roi.

    Je ne crois pas que la cause de Louis XVI avancera tant qu'il y aura des Jésuites.

    Henri.

    RépondreSupprimer