jeudi 29 janvier 2009

Dossier Monde&Vie: « Le pape qui dit oui à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X »

« Le pape qui dit oui à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X » - c'est sous ce titre que Monde&Vie de janvier propose un dossier assez roboratif:

Un entretien avec Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, que vous lirez ci-dessous

« La fin de l’illégalité pour la Fraternité Saint-Pie X » - entretien avec M. l’abbé Grégoire Celier, porte-parole du District de France de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X

... et quelques réactions (substantielles) recueillies par Daniel Hamiche:

« Un pape qui voit plus loin que les tempêtes médiatiques du moment » (Abbé Vincent Ribeton, supérieur du district de France de la FSSP)

« Une route claire, sûre et balisée pour aujourd’hui et pour demain » (Abbé Philippe Laguérie Supérieur de l’Institut du Bon Pasteur)

« Finies les discussions sur le sexe des anges » (Mgr Gilles Wach, Prieur Général de l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre)

... suivies d'une analyse de Claire Thomas:

« Face au geste prophétique de Benoît XVI - Mais que vont donc faire nos évêques ?»

Print Friendly and PDF

1 commentaire:

  1. BXVI dit oui à la FSSPX et demande un geste en retour :

    "J'ai accompli cet acte de miséricorde paternelle, car à plusieurs reprises ces prélats m'ont manifesté leur vive souffrance pour la situation dans laquelle ils se trouvaient. Je souhaite que mon geste soit suivi par un prompt engagement de leur
    part à accomplir les pas supplémentaires nécessaires pour réaliser la pleine communion avec l'Eglise, en témoignant ainsi de la véritable fidélité et de la véritable reconnaissance du magistère et de l'autorité du Pape et du Concile Vatican II."

    Et Cardinal Bertone : " Le concile Vatican II constitue la clef pour comprendre le pontificat de Benoît XVI, déclare le cardinal-secrétaire d'Etat, Tarcisio Bertone. Le pape invite à lire le concile non comme une « rupture » mais dans une « continuité dynamique » avec la tradition de l'Eglise."

    Une belle invitation à la réconciliation et à l'unité des catholiques, en attendant celle des chrétiens, "qu'ils soient Un".

    RépondreSupprimer