mercredi 13 février 2013

Femen: la provoc de trop? [par RF]

[par RF] Les ‘Femen’ sont un groupe de femmes activistes, jeunes et plutôt bien faites de leur personne, qui protestent en manifestant à poil lorsqu’elles pensent mis en cause le droit des femmes. Le groupe est né en Ukraine, et vu de loin, au départ, elles étaient plutôt sympas, avec leur plastique parfaite et leur couronne de fleurs sur la tête. Et puis le groupe a essaimé en France, avec un discours gauchi, un comportement plus agressif, et un esthétisme moindre (ce qui n'est certes pas le sujet du MetaBlog, surtout en ce jour). Sans grand danger pour elles, car elles ne visent que des cibles faibles – attendant par exemple pour dénoncer le comportement de DSK que ses amis le lâchent. Du coup, les ‘Femen’ ont reçu l’accueil favorable de la classe médiatique, et sans doute quelques subventions indirectes.

Elles se sont livrées à quelques happenings, récemment encore en allant ‘au contact’ contre des manifestants de  Civitas. Drivées par Caroline Fourest, elles ont pu provoquer une petite échauffourée qui leur a permis de se poser en victimes de l’intégrisme (je dirais presque : du fascisme).

Ce succès leur a-t-il fait croire que tout était possible? Les ‘Femen’ sont passées à la vitesse supérieure hier à Notre-Dame, en venant fêter seins à l’air la démission de Benoit XVI. Pourquoi pas, au fond, quand le classe politique française soutient les ‘Pussy Riots’ russes condamnées pour avoir fait un truc équivalant à Moscou? Pourquoi pas, quand journaux, radios et télés ont jusqu’à maintenant voulu voir de l’humour dans leurs slogans les plus déplorables? Pourquoi pas aussi, quand en 2005, la plainte au pénal de Mgr Jacquin avait été ‘classée sans suite’. Recteur de Notre-Dame, il avait été frappé par des militants d’ActUp venus s’y livrer à une parodie de mariage.

Cependant, il semblerait que les ‘Femen’ se soient trompées de cible. Leur happening de mardi gras a fâché le Ministre de l’Intérieur, dont voici le communiqué intégral :
"Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, tient à faire part de sa consternation face aux agissements des neuf membres du groupe Femen qui se sont introduites, aujourd'hui, torse nu, dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Ces agissements, commis au sein même d'un lieu de culte, sont contraires aux valeurs républicaines qui offrent – faut-il le rappeler -, à chacun, la possibilité de s'exprimer librement. Si la laïcité permet à chacun de croire ou de ne pas croire en toute liberté, la République entend, dans le même temps, garantir à tous les croyants de pouvoir pratiquer leur religion dans la dignité et le respect mutuel.

Manuel Valls condamne donc cette provocation inutile et témoigne de son soutien aux catholiques de France qui ont pu être offensés par ce geste grossier."
Les communiqués du Ministre répondent à un code très précis, et le chiffre ‘neuf’ qui est donné a un sens. Il indique que les pouvoirs publics ont choisi d’identifer les contrevenantes, et par la même de permettre des poursuites.

Autre protestation, celle du Maire Bertand Delanoë :
"C'est avec tristesse que j'apprends la provocation inopportune et déplacée à laquelle plusieurs militantes du groupe Femen se sont livrées à l'intérieur de Notre Dame. Je réprouve un acte qui caricature le beau combat pour l'égalité femmes-hommes et choque inutilement de nombreux croyants."
Au-dela de la peine symbolique qui ne manquera pas d'être prononcée à leur égard, les ‘Femen’ ont probablement perdu leur aura dans cette provocation de trop.

22 commentaires:

  1. Longtemps je me suis demandé pourquoi elles n'allaient pas provoquer dans une mosquée. Un ami m'explique: c'est que les porcs y sont interdits.

    RépondreSupprimer
  2. bien vu Simon!!!!!!! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Moi ça me désole de voir de jolies filles si mal inspirées, alors qu'elles sont en âge de se marier.
    Tout ça pour de jeunes cloches.

    RépondreSupprimer
  4. Moi, je ne les trouve pas si jolies que ça. Enfin tous les gouts sont dans la nature. Et puis une strip-teaseuse m'a dit un jour que tout son art consistait justement à ne pas tout montrer, ce qu'il faut c'est suggérer me dit-elle. Cci dit je ne suis pas un technicien de la chose.

    NB je ne vois pas pourquoi je ne parlerais pas à une strip-teaseuse, Jésus s'entretenait bien avec des femmes plus que légères et même horresco referens ! avec des banquiers corrompus qui grugeaient le fisc ; ce qui, de nos jours, lui vaudrait les foudres de Libération et de toute la bien pensance gauchisante : les nouveaux Tartuffe.

    RépondreSupprimer
  5. En cette période si troublée pour des chrétiens est-ce qu'on ne pourrait pas parler d'autre chose que de l'exploit de ces donzelles qui doivent se croire spirituelles. C'est leur faire trop d'honneur; il est vrai que les cons ça ose tout ; en tout cas au bal des couillons même toutes nues elles ne seront pas à l'orchestre.

    Le Webmestre aurait pu s'abstenir de commenter ce non évènement et s'intéresser (comme c'est son job) aux problèmes techniques qui nous empêchaient de voir quoi que ce soit sur le site (il n'y avait que des pages blanches ou noires).

    RépondreSupprimer
  6. Complément d'information

    Le jour de son agression par les militants d'"act up" (filmés avec sympathie par "france 3 comme les "Femen" l'ont été -plus que diligentées- par Caroline fourest), mgr Jacquin, visiblement encore sous le choc et qui devait faire une émission d'"Un prêtre vous répond" sur radio Notre-dame, , disait qu'il avait manqué être victime du "coup du lapin".

    RépondreSupprimer
  7. Leurs seins, on les connait en long et en large, il faudrait maintenant qu'elles enlèvent le bas... mais au bout d'un moment, on se lasse de tout, on en aurait vite fait le tour et le détour. Tout cela est d'un ennui !!, "la chair est triste, et j'ai lu tous les livres" !! bref, elles ne choquent personne, par contre elles sont fâcheuses et cela est un crime impardonnable. Elles sont dans un certain sens admirables, se geler les fesses par ce temps, il faut en avoir envie !!! Sur la beauté de ces dames, j'ai du mal à me prononcer étant une femme, mais elles m'indisposent car elles me rappellent les enfants du "village des damnés", ce film britannique fantastique. Mais la comparaison s'arrête là parce qu'autant le film était grand et distillait une angoisse, autant ces filles ne représentent ni le mal ni le bien, mais la manipulation et la bêtise médiatique ambiante. Pour nous cathos ce sont des mouches et comme disait Mère angélique "qu'est cela des mouches ?, et elle faisait le geste de les chasser"..Qui parlera des seins et des fesses des femens dans dix ans ? Il eût fallu les arroser d'eau bénite à Notre Dame mais très froide si possible avec de la glace..
    Patricia



    Patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela aurait fait les Seins de glace !

      Supprimer
  8. Mais ne vous justifiez pas, Anonyme de 23:36. J'ai connu des actrices porno plus morales, réellement morales, sauf avec leur cul, dommage, que beaucoup de bigotes. La vie est pleine de mystères.

    RépondreSupprimer
  9. Moi je me demande pourquoi elles gardent leurs chaussures.

    RépondreSupprimer
  10. Cher Maestro, vous connaissez pourtant bien vos métablogeurs et vous savez bien comment ils dévient facilement du contexte. Je vous souhaite bonne chance pour ce billet ! Toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire.
    Bon carême !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cachez ce sein que je ne saurai voir.

      Supprimer
  11. Mis à part le fou rire de bon aloi qui me vient à lire tous ces messages dont certains ne manquent pas d'humour et de malice, j'aimerais quand même faire prendre conscience à tous nos bons catholiques estampillés tradisbonteint que nos lieux de culte ont pratiquement tous perdu leur consécration et que c'est la raison pour laquelle ils ne sont plus surnaturellement protégés.Je sais que je ne suis pas en terrain ami et que dire qu'on ne veut pas appartenir à cette contrefaçon d'église me condamne en core plus sûrement que d'avoir commis quelque viol ou meutre sur la personne d'une religieuse ou d'un clerc!!!
    Il va quand même bien falloir ouvrir les yeux un jour , chers fidèles, sur l'abomination de la désolation qui règne dans nos pauvres églises et cathédrales qui ne le sont plus que de nom!Outre le culte idolâtre et synaxiale, donc abominable, qui s'y célèbrent chaque jour, l'on voit bien pour qui n'a pas encore perdu tout sens du surnaturel, que même les "pratiquants" ne respectent plus ces lieux qui sont devenus des cavernes de voleurs bavards et, dans le meilleur des cas, des musées ou salles de concerts/spectacles plus que des lieux sacrés redoutrables et saints.Tout un chacun y parle à voix haute...puisque la divine présence, ous les espèces consacrées, ne s'y impose plus avec la même et douce autorité sans compter que la plupart du temps le maître-autel, s'il existe encore, ne contient plus de tabernacle qui de toute manière est dissocié de la "table" du banquet (eucharistique)!ET tout cela dans la meilleure hypothèse qui soit et hélas de plus en plus improbable: que la Présence Réelle soit effective parce que valise.
    LOrsque Dieu est chassé de sa maison, il laisse entrer...les impudiques et les prévaricateurs, les abominables et tout ce cortège démoniaque de "Femen"...bavards impénitents...railleurs...pharisiens...gens de mauvaise vie et moeurs...
    La crainte de Dieu a déserté tous ces lieux! malheur à nous!
    Pour que Dieu y revienne en force et majesté nous devons avant toute chose chasser tous ces marchands du Temple, en commençant par nettoyer les écuries d'Augias de notre propre paroisse....
    VOus me diez: ya du boulot! Certes...mais avec l'aide de Dieu rien d'impossible!!!
    Tous à vos seaux et serpillères!!!

    RépondreSupprimer
  12. Quelle est l'affreux progressiste auteur de cette pensée :

    " Je vais même vous dire, au risque de vous surprendre, il y a des problèmes plus importants pour l’Église que celui de la Fraternité Saint-Pie X"

    C'est Mgr Fellay, qui me semble être un homme terriblement lucide et réaliste car il précise :

    " Un bref instant, j’ai pensé qu’en annonçant sa démission, Benoît XVI ferait peut-être un dernier geste envers nous (FSPPX)en tant que Pape. Cela étant, je vois difficilement comment cela peut être possible."


    Je plains sincèrement cette homme qui vient de comprendre que la partie était perdue et qu'il était sur une voie sans issue. Il lui faudrait abjurer complètement ses idées, approuver sans arrières-pensées les décisions du Concile Vatican II ce qui me paraît assez irréaliste.

    Et même en imaginant que Mgr Fellay se soumette, le problème resterait entier car il ne serait suivi que par une petite partie de ses ouailles de plus en plus déconnectées de la réalité.


    Le sort de la FSSPX me parait identique à celui des Eglises Vieilles catholiques, libérales ou gallicanes qui prétendent avoir la succession apostolique. Même reconnues par le COE elle sont méprisées par tous et ne sont pas admises aux réunions oecuméniques où siègent des catholiques tout court. L'Eglise catholique refuse de traiter avec les petites églises schismatiques qui ont pullulé par scissiparité depuis le Concordat de l'an IX et le Concile Vatican I. Quoi que vous en pensiez le dialogue est plus serein avec les calvinistes car il n'y a aucune arrière pensée ni chez les uns ni chez les autres ; c'est une amitié qui reste une amitié et qui est surtout active dans le domaine social car catholiques et réformés ont les mêmes idées puisées dans l'idéal commun de la Résistance. Il est plus important pour des chrétiens d'oeuvrer ensemble dans le domaine social (entendu d'une manière très vaste) que de partager ensemble la même cène ou la même messe. Jésus ne nous demandera pas comment nous avons célébré le dernier repas mais ce que nous avons fait pour nos frères. C'est cela la vraie cène et la vraie messe.

    RépondreSupprimer
  13. Plutôt que de vous attarder sur ces femmes aux seins nus mais flasques courez donc voir "Ciboulette" la charmante opérette de Reynaldo Hahn. Vous en reviendrez tout revigoré. Quel dommage que l'on ait abandonné ce magnifique répertoire de la musique française. Entre le rasoir "François d'assise" de Messiaen et une oeuvre de Reynaldo Hahn ou de Messager, je ne balance pas. Amis mélomanes vous avez quelques jours encore pour aller admirer le "Dialogue des Carmélites" de Francis Poulenc dans une très belle représentation de l'Opéra de Bordeaux.

    NB après quelques années de "purgatoire" où de pseudo musicologues,qui auraient mieux fait de se taire, avaient plongé Francis Poulenc, de nos jours ce dernier a trouvé sa place : celle d'un immense compositeur français du 20e siècle.

    Rappelons que c'est Reynaldo qui avait initié Marcel Proust à la musique. Contrairement à son mentor, l'homme de lettres avait continué à révérer la musique de Wagner.

    RépondreSupprimer
  14. On peut gauloisement les moquer mais ce qui est vraiment glaçant, ce ne sont pas leurs démonstrations hystériques mais l'absence de réactions. À comparer à ce qu'on a entendu quand de jeunes français courageux ont osé déployer une banderole sur le toit du chantier d' une future mosquée.
    Louis

    RépondreSupprimer
  15. Le Monde daté du Dimanche 17 Lundi 18 consace sa page 15 aux FEMEN. Selon une représentante de ce groupe : " la cathédrale est moins un lieu de culte qu'un rendez-vous touristique, symbole de la capitale. Nous avions bien vérifié qu'aucune messe ne se tenait avant d'arriver. L'action était dirigée contre l'Eglise en tant qu'institution sexiste et rétrograde, pas contre les croyants ". Il est vrai que la plupart des gens qui viennent à Notre Dame de Paris ne le font pas pour des motifs religieux mais pour des motifs artistiques ou plus simplement touristiques.

    A l'origine l'action de ces femmes était de dénoncer le tourisme sexuel qui ne cesse de progresser depuis 2005 avec la bénédiction des autorités ukrainiennes, qui ont supprimé certains visas d'entrée.

    Ceci dit la cathédrale appartient à l'Etat qui l'entretient avec l'argent du contribuable. Pourquoi ne pas en faire un musée du Moyen-Age, car, soyons honnêtes, les activités cultuelles sont vraiment très marginales (une messe le matin). Il y a assez de lieux de culte ordinairement vides à Paris pour transformer une église en cathédrale.

    RépondreSupprimer
  16. Sur la résignation de ses fonctions par Benoît XVI très belle émission de Philippe Meyer "l'esprit public" ce matin sur France Culture (juste après la messe). J'ai particulièrement apprécié l'intervention de Max Gallo qui a souligné qu'il convenait de faire un distinguo entre les deux aspects de l'Eglise qui est tout à la fois une institution spirituelle qui dégageait le sens de la vie et une institution bassement humaine qui avait les mêmes turpitudes que toutes les institutions humaines. Bien entendu je vous fais une synthèse grossière des propos de l'académicien. Je vous conseille donc d'écouter cette émission qui est podcastable toute la semaine sur le site de FRANCE CULTURE.

    RépondreSupprimer
  17. Moi ça me fait aussi beaucoup rire, mais pour une autre raison. Bonnes gens, le jugement dernier n'est il pas proche? regardez ces méteorites qui nous tombent du Ciel! La nudité n' est elle pas une reconnaissance implicite du créateur par des féministes convaincues ? Bon nombre de tableaux d'autrefois nous le prouvent (la Création, le Jugement dernier etc...) ; Nus on est sortis du ventre de notre mère et nus on comparait devant celui qui nous a tous créés, présent dans les cathédrales ! Et, dit Jésus celui qui se déclarera pour moi devant les hommes... en effet, Jésus était le Créateur ) Saint François avait envoyé frère Rufin précher nu à Assise par exemple........ Bravo pour les progrès sur la voie de l'humilité, des femen?

    RépondreSupprimer
  18. Moi je pense que Benoît XVI devrait les bénir, leur donner la bénédiction apostolique, sur papier, et de grand coeur, ainsi que Mgr André XXIII dans la mesure où elle n'ont pas fait à l'église grand mal que de se montrer en tenue d'Eve : c'est ce que commande Notre Seigneur Jésus en tout le ces et en on est certain :

    "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait"

    RépondreSupprimer
  19. Vous auriez pu préciser Matthieu 5,43.

    Selon le texte original ce n'est pas les païens qui sont cités mais les "péagers" (en fait il y a une une confusion entre les inspecteurs des Douanes de l'époque qui tenaient les bureaux d'octrois et percevaient des droits d'accise et les véritables péagers qui percevaient le péage c'est à dire une taxe pour l'utilisation d'une route ou d'un ouvrage public tel qu'un pont ou un bac). Tous ces gens à tort ou à raison, avaient mauvaise réputation car ils se payaient "sur la bête" comme de nos jours dans la plupart des états du tiers monde.

    Quand à au Cardinal André Vingt-Trois il n'est pas encore Pape, mais s'il est élu je doute qu'il puisse se parfumer de ce numéro d'ordre. S'il choisit Jean cela fera bien entendu Jean XXIV.

    Maintenant pour voir des femmes nues il y a d'autes adresses plus confortables que Notre-Dame à Paris mais comme je suis méchant et sournois je ne vous les communiquerai pas.


    RépondreSupprimer
  20. Demandez à Berlusconi.

    RépondreSupprimer