vendredi 24 mai 2013

Printemps français : l'intolérance républicaine

Le sinistre Manuel Gaz vient de déclarer que le printemps est intolérable. Voici ses propres paroles, relayé ce matin sur le net par le quotidien Libération :
«Nous allons l’étudier parce que ces propos sont inacceptables», a déclaré le ministre, interrogé sur un communiqué virulent du groupe. «Il n’y a pas de place pour des groupes qui défient la République, la démocratie et qui s’attaquent aussi à des individus», a prévenu Manuel Valls, deux jours avant la manifestation des opposants au mariage homosexuel qui pourrait bien être la dernière".
Quels sont ces propos intolérables ? Quel est ce communiqué virulent ? L'article de Libé sur lequel je me fonde nous donne ceci, jugez donc du degré de nuisance. Je cite Libération, citant le texte incriminé par notre Ministre de l'Intérieur :
 "Dans un communiqué publié le 21 mai, le Printemps français appelle à «une nouvelle résistance» face à une loi qui irait «contre les lois de la biologie et contre tout sens commun». « La France est actuellement soumise à des forces qui veulent l’asservir entièrement. La bataille ne fait que commencer. Elle se prolongera jusqu’à la victoire», peut-on encore lire".
Que reproche-t-on au Printemps français, qui, au passage, n'est pas une association que l'on pourrait interdire mais une simple appellation, à laquelle les citoyens hostiles au Mariage pour tous peuvent se raccrocher : vous, moi et tous les marcheurs du 26 mai ? J'espère qu'on ne lui reproche pas d'avoir écrit que le mariage homosexuel est un défi aux lois (élémentaires) de la biologie... Je ne le pense pas. Tout le monde sait bien qu'après le mariage homosexuel et pour en valider la perspective, il faut faire passer une loi sur la GPA [la gestation pour autrui]. Voilà un défi à la biologie ! Voilà un défi au bon sens ! Je dirai : une insulte au sens maternel, le plus profond et le plus beau de toute la création, celui qui ressemble le plus à un amour naturel. Mais il me semble qu'écrire cela ne nous met pas encore hors la loi.

Ce que l'on reproche au Printemps français ? Se présenter comme une alternative politique. Avoir écrit : "La France est actuellement soumise à des forces qui veulent l'asservir". Ca c'est intolérable ! Cette remise en cause du Système de contraintes qui nous régit est inadmissible. Qui ne peut pas l'admettre ? Les marionnettistes et autres profiteurs du système. Qui sont-ils ? Les politiques, l'élite mondialisée dont il aspirent à faire partie et le quatrième pouvoir...

A propos des politiques, disons que DSK et Lagarde sont deux tentatives de sublimation globalisatrice du destin de politicien hexagonal. La première tentative a mal tourné. La seconde suscite tant de jalousies... Il faut préciser aussi que les journalistes aspirent à intégrer le monde des politiciens ou tout au moins à être reconnus comme un Pouvoir dans le Système... Le Système, via ses séides, devient ainsi à lui-même sa propre fin. Il est mondialisé.

La meilleure critique que j'en ai lue, à ce jour, est celle  d'un éminent représentant de l'Ecole de Francfort : Jürgen Habermas. Il met en cause la rationalité politique elle-même. C'est assurément une critique de gauche. Je la dédie particulièrement au ministre Manuel Gaz, qui comprendra peut-être enfin que malgré son enthousiasme maçonnique pour tout ce qui déconstruit, son seul idéal réel, c'est le Système, sa défense à tout prix, et ce qu'il peut rapporter à certains (dont lui). Au passage, Habermas invoque Herbert Marcuse et... Max Weber : il brasse large.
"H. Marcuse entend démontrer que le concept formel de rationalité (que Max Weber a induit à partir à partir de la personne juridique moderne moderne et du fonctionnaire de l'administration moderne) comporte certaines implications quant au contenu. Marcuse est convaincu que, dans ce que Weber a appelé la rationalité, ce qui l'emporte ce n'est pas la rationalité en tant que tel, mais, au nom de la rationalité, une forme déterminée de domination politique inavouée.Cette rationalité soustrait à la réflexion rationnelle le faisceau d'intérêts macrosociologiques au sein duquel les stratégies sont choisies et les systèmes aménagés" (La technique et la science comme "idéologie" Gallimard 1973).
Les philosophes soixante-huitards en Allemagne ont fait la théorie du système. Ils n'en ont pas mentionné l'ultime perfectionnement, très apparent dans la récente prise de position de Manuel Gaz : on appellera "démocratie" tout ce qui se rattache à la Domination induite par le système et on qualifiera d'antidémocratique tout ce qui tente de s'en éloigner. Ce sera la meilleure manière de "soustraire ces perspectives différentes (celles du Printemps par exemple) à la réflexion". Plus le droit d'y penser ! Plus le droit d'en parler ! La loi est signée, vous n'avez pas le droit de vous opposer à la Loi sous peine d'être pris en flagrant délit d'esprit antidémocratique.

C'est dans cette perspective que j'appellerais macropolitique que les rodomontades de Manuel Gaz sont à prendre au sérieux. Le Système est mis en cause ? Le Système se défend et il se défend de manière parfaitement morale au nom de la démocratie. Quitte à organiser des provocations. Attention le 26 mai : vous avez lu Libé, plus haut. Ce doit être "la dernière fois". Dernière fois avant diabolisation et/ou interdiction.Il faut donc que nous profitions tous de la liberté qui nous est laissée... Avant de la perdre ? Non : pour que l'on soit trop nombreux pour risquer de la perdre par décret.

25 commentaires:

  1. En raison de vos commentaires nauséabonds contre le ministre de l'intérieur j'ai l'intention d'en informer M. le nonce apostolique en France. Il me semble en effet inadmissible qu'un ministre du culte dénigre à ce point une autorité de la République.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ "24 mai 2013 17:41"... Les propos nauséabonds n'existent que dans votre esprit, et je ne passe votre message qu'à titre documentaire, pour illustrer la mesquinerie maligne de quelques oiseux. -- Le webmestre.

      Supprimer
    2. Si "nauséabonds" vous les trouvez,comme vous l'avez écrit, alors fuyez -les ,et accordez- vous la liberté de ne plus revenir sur Métablog .Vous avez écri :"Il me semble " , cela vous est personnel , pourquoi un ministre du culte serait-il interdit de réfléchir ?et qu'ayant découvert la réalité il ne la partage pas avec d'autres ,et même avec des intolérents ?
      DJ

      Supprimer
    3. Merci, Merci Monsieur le webmestre de nous faire savoir que de tels asticots existent et se prétendent catholiques au point de se sentir obligés d'en informer le nonce.
      Remarquez, il y a du côté d'Annecy un prêtre que le Vatican a fait expressément démettre de ses fonctions pour appartenance à la franc maçonnerie.
      Notre ami au nez délicat devrait s'en inquiéter, non ?

      Supprimer
    4. "24 mai 2013 17:41" a parfaitement raison. Vos propos envers Manuel Valls sont parfaitement nauséabonds et rappellent les propos de Gringoire et de la racaille d'extrème-droite en 1936 qui conduiront au suicide d'un ministre de l'intérieur. Décidément vous n'avez pas changé. Mais la République a des lois pour vous faire rentrer dans le rang, et elles seront appliquées d'une main ferme comme en 93. Vive la République française.

      Supprimer
    5. Je ne passe les propos de "26 mai 2013 10:37" qu'à seule fin de dérider un peu nos lecteurs. J'hésite entre un cas pathologique et... et un vieux copain à moi, qui aime bien se gausser.

      Supprimer
    6. Ah, c'était une blague 24 mai 2013 17:41.
      Ouf, même si maintenant j'ai l'air wick.
      Vous m'avez bien eue ;-)

      Supprimer
    7. Je ferai remarquer à Maye qu'au 18ème siècle la plupart des évêques étaient notoirement francs-maçons et qu'il y avait des loges dans tous les chapitres et dans la plupart des monastères.

      Supprimer
    8. anonyme 24/05 17:41

      aaaaameeeen .

      Huuuummm excellent une vocation de petit délateur , obséquieux envers les puissants...du moment et très pauvre en arguments !
      Nul doute que vous serez mal payé pour vos "services".

      On ne peut servir 2 maitres ...Cela vous parle ?
      On ne doit pas servir le même "maitre" . Ils n'ont pas la même pointure

      Supprimer
  2. Vos propos me paraissent, à tout le moins, manquer de la sérénité que l'on pourrait attendre d'un digne ecclésiastique. Votre ire envers le ministre de l'intérieur me parait consternante. N'oubliez pas que des menaces de mort ont été proférées par des extrémistes exaltés. Il est du devoir du ministre de rétablir l'ordre et la sécurité publiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus exactement, il est du devoir du ministre de l'intérieur de maintenir l'ordre et la sécurité. Il n'est pas indigne de penser que certaines provocations du pouvoir (médiatique et/ou politique) visaient bien au contraire à créer un désordre. -- Le webmestre.

      Supprimer
    2. Personnellement je n'ai vu ni lu AUCUNE provocation sauf celle de Pierre Bergé [et qui nous a protégés nous, d'une éventuelle bombe lors de la dernière manifestation ?] et de certains manifestants LGBT lors de leurs rendez-vous sur le pavé de Paris. Les autres on en a "parlé", quand je dis ON cela concerne Frigide Barjot et Valls. Je ne dis pas que Frigide a menti mais où apparaissent précisément les menaces ? Je ne demande qu'à voir et savoir. Ne serait-ce pas de ceux dont je viens de parler ci-dessus ?
      Et quant à l'ire du "digne ecclésiastique" ne peut-il avoir une opinion et la défendre ? Faut-il tout accepter ? y compris l'injustice et l'intolérance de certains qui ne profèrent que la haine et l'exclusion (mot à la mode)
      En fait Manuel Gaz a surtout peur des petites bougies, très dangereux les petites bougies

      Supprimer
    3. Je me demande si les anonymes et 10h42 ne sont pas des "trolls", qui surjouent leurs adversaires. Danger: les forums qu'ils infestent cessent vite d'être des lieux d'échange entre interlocuteurs de bonne foi, et se transforment en déversoirs sans intérêt...

      Supprimer
    4. Si je vous comprends bien "les lieux d'échange entre interlocuteurs de bonne foi" sont des lieux où les interlocuteurs partagent les mêmes idées. Personnellement je ne vois aucun intérêt à discuter avec des personnes ayant les mêmes idées que moi, car alors je ne vois pas sur quels sujets nous pourrions dialoguer. L'échange implique la différence de point de vue. Ce n'est pas parce que je ne partage pas le sentiment de l'abbé de Tanouarn (dont les propos suintent la haine) sur notre ministre de l'intérieur que je suis pour autant un "troll". Vous seriez d'ailleurs bien aimable de me préciser ce qu'est un "troll" car je ne connais pas la signification de ce néologisme.

      Je vous prie de coire, Monsieur, en mes sentiments respectueusement dévoués.

      Supprimer
    5. cher anonyme, vous me comprenez très mal !
      1) Oui, les lieux d'échange ne sont intéressants que s'il y a différence. Comme je suis écolo, de gauche, républicain, et catho marginal tendance Vatican III (ou plus), j'apprécie de pouvoir écouter ici des gens dont je suis très, très éloigné.

      2) Si vous remontez dans ce formum, vous verrez que j'y ai récemment reproché à l'abbé de Tarnouarn de semer des graines de violence (et il m'a répondu). Mais je ne trouve pas vraiment que ses propos "suent la haine" - sauf un peu à l'égard de Manuel Valls: ses formules agressives, que je n'aime pas du tout, ne me paraissent quand même pas ignobles . Oui, l'abbé G2T est passionnément de droite, et sympathise avec des gens et des mouvements que je combats. Je n'aime pas cette passion-là. Mais il lui arrive aussi, souvent, de dire des choses très intéressantes, et aussi de se livrer à une discussion très honnête. Il est multiple...comme chacun de nous, peut-être.

      3) Ceci dit, un "troll", dans le jargon de la toile internet, c'est, sur un forum, un intervenant qui multiplie les opinions extrêmes afin d'énerver les autres participants et donc de pourrir la discussion; ou de présenter une version caricaturale d'une position qu'en réalité il combat et essaye ainsi de discréditer. Dans les deux cas, le troll cherche à transformer le débat en invectives.
      Je suis heureux de savoir que mon soupçon n'était pas fondé en ce qui vous concerne - et donc je m'en excuse volontiers.
      Cordialement à vous !

      Supprimer
    6. @laquais de service

      Jean le baptiste a été décapité pour avoir "osé" dénoncer le comportement scandaleux d'Hérode ce potentat et pour satisfaire au caprice d'une jeune écervelée aux dents longues.

      Maintenant à la niche

      Supprimer
    7. 25/05 23:41

      Il est bien normal de hair le mal qui suinte de monsieur valls et de ses petits sbires et demi-soldes.

      La violence associée au mensonge tout en se parant de pseudo-morale , de démocratie , alors qu'on interdit , de fait , tout vrai débat et alors que l'on est que l'exécutant et zélé serviteur d'intérêts financiers et idéologiques...tout cela est en effet haissable et cette haine là est saine.

      Les anonymes en service commandé . Il est inutile d'essayer la vieille technique de l'inversion accusatoire et de faire prendre des vessies pour des lanternes .
      Des gens qui campaient près de l'assemblée ont été mis en garde à vue 24 à 48h. D'autres qui portaient un tee-shirt avec une famille le logo de la manifestation....

      Pas la peine de venir vous agiter par ici. Vous allez vous fatiguer pour rien et risquez de recevoir un coup de pied perdu( verbalement ) au ...derrière

      Supprimer
  3. Félicitations: commencent à penser, les Français parlent allemand. Habermas discutait aussi avec Bênoit XVI en 2001 si je me souviens bien, en lui disant à la fin: je n'ai plus d'arguments, mais vous n'avez sûrement pas raison.

    RépondreSupprimer
  4. Deux fautes d'orthographe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'othografe est la science de l'âne

      Supprimer
  5. Dans la série ''faisons monter la sauce'', je conseille à tous d'écouter sur le site de France-inter l'émission de Colombani d'hier vendredi et en particulier les interventions de la Fourest délirante. À demain. Louis

    RépondreSupprimer
  6. Fervent auditeur depuis ma tendre enfance (grace à des parents intelligents qui préfèraient l'écoute de la radio plutôt que l'abrutissement de la télévision) de France Inter, de France Culture et de France Musique*, je ne manquerai pas de suivre votre conseil et de podcaster cette émission.

    * je crois bien n'avoir manqué aucune émission de la défunte "Tribune des Critiques de Disques" d'Armand Panigel (c'était un moment sacré où la famille était rassemblée autour du poste comme les fidèles devant l'autel ; à la fin de l'émission nous refaisions l'émission : je me souviens de moments mémorables où mon frère en tenait pour Menuhin, ma soeur pour Stern et moi pour Oïstrakh et où nous en serions certainement venus aux mains si mon père n'avait pas rétabli l'ordre), assisté notamment de Jacques Bourgeois, de José Bruyr et d'Antoine Goléa ni aucune des chroniques de Philippe Meyer ou de Benoît Duteurtre.

    RépondreSupprimer
  7. Par principe, quelqu’un qui injurie ou menace sans jamais apporter aucun argument est un troll ou un adepte du flaming ! Faut pas répondre. Laisser couler. Flop !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connaissais les trolls, mais pas le "flaming" (enfin, le mot: parce que pour la chose, il suffit de lire un post de Mr Peripathos). Merci de ce bon conseil: je crois que vous avez raison. C'est curieux comme l'anonymat (avec ou sans pseudo) ouvre les vannes de la grossièreté intérieure chez les gens qui se croient bien élevés... Cordialement

      Supprimer
    2. G2S

      Et autres chochottes adeptes d'un prêt à penser qui reconstitue une réalité "conforme" sous forme de sachets lyophilisés , s'affolent dés qu'ils sont mis en face d'une réalité qu'ils accusent de grossièreté parce qu'elle n'est pas conforme et qu'elle a l'audace de leur résister .
      "Ils ont les mains propres parce qu'ils n'ont pas de mains" c'est à dire une raison répétitive qui ne se commet pas avec un grossier réel quand les fantasmes sont tellement plus pratiques.

      Une démocratie totalitaire voilà qui vient perturber leur pensée végétative automatique et provoquer des noeuds intestinaux...au cerveau .

      Supprimer